Retombées du financement de la recherche : faits saillants

8 février 2024
Publication
twitter icon facebook icon

Il est crucial d’investir de manière soutenue dans la recherche-développement universitaire au Canada afin de faire en sorte que les diplômées et diplômés possèdent les compétences requises pour occuper des rôles d’importance dans les secteurs de l’économie en évolution et favoriser leur développement. 

 Les universités : 

  • Forment des jeunes pouvant répondre aux demandes du marché
  • Préparent les jeunes à s’adapter à une économie changeante 
  • Multiplient les possibilités pour les jeunes dans des secteurs en croissance

Découvrez les retombées du financement de la recherche sur les jeunes sur le marché du travail canadien.

Accédez à la version accessible de cette publication ci-dessous :

Acquisition de compétences pour répondre à la demande de l’industrie

Depuis 2015, le nombre d’emplois exigeant un baccalauréat ou des qualifications supérieures a augmenté de 115 % et de 170 % respectivement.

Au cours de la prochaine décennie, les deux tiers des emplois nécessiteront une formation postsecondaire.

Les secteurs des sciences appliquées et de la santé devraient connaître la plus forte croissance.

Les investissements en recherche permettent aux jeunes canadiennes et canadiens de poursuivre des études supérieures dans des domaines à forte croissance. 

Résilience à une économie changeante

Au Canada, un emploi sur cinq pourrait être automatisé.

L’automation aura le plus de retombées positives sur les emplois qui nécessitent un grade universitaire. Les postes exigeant des compétences de haut niveau comme la résolution de problèmes complexes, l’évaluation de systèmes, l’analyse, la rédaction et la programmation connaîtront la plus forte croissance.

Dans une économie verte, entre 235 000 et 400 000 nouveaux emplois seront créés dans des domaines où des compétences spécialisées sont requises.

Les investissements en recherche permettent de préparer la main-d’œuvre à s’adapter à un marché du travail changeant, aux avancées technologiques et à l’automation.  

Possibilités accrues dans des secteurs en croissance

Les domaines à forte croissance de l’économie numérique comprennent la conception Web, l’analyse de bases de données et le génie informatique.

Depuis 2015, le nombre d’emplois en intelligence artificielle au Canada a augmenté de près de 500 %.

Les investissements en recherche soutiennent l’innovation et les partenariats, et créent des occasions pour les jeunes canadiennes et canadiens d’intégrer des secteurs émergents et en forte demande. 

Catégorie :  Recherche et innovation

 
Prochain →
Les universités propulsent la population canadienne : faits saillants

Publications connexes

Universités Canada